Partager l'article
  •  
  •  
  • 14
  •  
  •  
    14
    Partages

Salut les chercheurs de bonheur,

Aujourd’hui nous parlons d’une vérité qui nous fait nous sentir meilleure :
Faire ce qui est juste est TOUJOURS la juste chose à faire.

Qu’est ce que cela vous inspire?
Personnellement, ce que j’entends par là c’est j’essaie de faire le bien.

Exemple :
Pour les citadins dans les transports en commun, il arrive que des gens dans le besoin viennent mendier : argent, cigarettes, ticket restaurant… ou nous vendre des choses.
Entre 2 stations, ils se pressent pour pouvoir toucher le maximum de monde dans une rame.
Attention, je ne les juge pas. Ils font ce qu’ils pensent être nécessaire pour survivre.
Je ne peux pas comprendre leur situation, car je n’ai jamais vécu dans la rue comme eux.
Parfois, j’essaie de parler avec eux pour essayer de mieux comprendre ou simplement pour les aider.

Je me souviens de l’histoire de cette femme qui vendait des bracelets qu’elle fabriquait dans le RER.
Ses premiers mots ont été :

“Je vous prie de m’excuser Messieurs Dames, je fais pas ça par plaisir mais par nécessité.
Vendre dans le RER c’est pas marrant mais j’ai pas le choix.”

Alors qu’elle passait à côté de moi, je l’ai interpellé.

Je lui ai dis : Avez vous un moyen d’accès à Internet?
Surprise et contente, elle m’a alors raconté son histoire:
En situation difficile avec sa fille, elle achète le matériel nécessaire pour faire les bracelets en Chine et les revends une fois fabriqués dans les transports.

Je lui ai alors dis :
“Pourquoi ne pas écrire sur votre passion et aussi proposer une boutique en ligne?
Vous pourriez alors toucher plus de monde.
Votre interaction sera plus positive avec eux car ce seront eux qui seront venu à vous. Vous ne serez donc plus obligé de faire ce que vous me dites être dégradant : vendre dans les transports en commun.”

Elle m’a regardé avec des yeux illuminés.
Je lui ai donné mon adresse e-mail pour qu’on continue à parler de ce sujet.
Je pense qu’elle a eu de l’espoir à ce moment-là.
Peut être a-t-elle été motivée pour changer sa façon de faire.
En tout cas, un petit garçon lui a courru après pour avoir un de ces bracelets juste après notre conversation 🙂
La mère de ce garçon lui a offert un bracelet et a échangé avec la vendeuse.
Je les ai observé tous les 3 :
Le petit garçon jouant avec son nouveau bracelet tout content.
La mère heureuse d’avoir rendu son fils content.
La vendeuse de bracelet, plus lumineuse que jamais 😀

La beauté d’aider est que non seulement une personne en bénéficie mais, on se sent bien ensuite.
C’est donc du gagnant-gagnant.

J’essaie personnellement d’aider dès que je peux.
Par exemple, quand je reviens des courses et que je croise un sans abris avec un panneau “J’ai faim”.
Je m’arrête et parle avec en lui demandant si quelque chose lui ferai plaisir.
La dernière fois, c’était une grand-mère à la station de métro Denfert-Rochereau pour les Parisiens…
Toute contente d’avoir choisit un ananas, elle m’a fait un bisou et un maxi sourire.
Vous connaissez ces sourires : ceux qui sont présents même dans les yeux…

Et vous les chercheurs de bonheur, qu’en pensez-vous?
Faire ce qui est juste est-il la juste chose à faire?
L’avez vous déjà fait?
Je serai très reconnaissante si vous souhaitez partager et commenter.

Prenez soin de vous.
Sandrine.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram






​​Vous êtes libre de recevoir votre guide d'idées ​de sorties à faire célibataire pour vous éclater.