Partager l'article
  •  
  •  
  • 19
  •  
  •  
    19
    Partages

L’une des choses les plus pénibles à vivre lorsque l’on est célibataire depuis un moment est ce sentiment de vide. On observe les autres heureux en couple et nous les envions.

J’ai la sensation que même si nous sommes bien en tout, il y a certains jours où le désir de partager sa vie avec celui ou celle qui nous correspond est particulièrement présent.
Sachez une chose : c’est NORMAL et je dirai même plus, cela n’est qu’un message 🙂

Pour la suite de l’article, pourquoi ne pas continuer en chanson ?

Cliquez ici pour vous mettre dans l’ambiance 😉 Il s’agit des plus belles musiques de piano d’un très grand pianiste coréen: Yiruma .. Je l’ai écouté en écrivant cet article et espère que cela se sentira… Cette musique est d’une poésie et d’une douceur…

Je pense qu’elle complétera parfaitement l’ambiance 🙂

Sensation de solitude

Les célibataires ont tous eu à un moment ce sentiment. Certains le vivent bien d’autres beaucoup moins. Plus encore, le célibataire qui a des amis heureux en couple peut parfois ressentir l’envie ou la jalousie. En effet, lui aussi aimerait pouvoir avoir quelqu’un qui lui correspond dans sa vie. L’amour nous fait nous sentir tellement bien que lorsque l’on a plus d’affection, de chaleur ou de soutien nous passons parfois en mode déprime.

Je vous comprends tellement…

Il y a certains jours où moi aussi je suis mélancolique car au fond du coeur j’aimerai avec un homme ou une femme qui me correspond. Oui je sais, je suis bisexuelle 🙂

Donc, comment je procède quand ça m’arrive ?

Tout d’abord, je reconnais ce désir. Voyez-vous j’essaye d’être le plus honnête avec moi possible. Si je sens que quelque chose ne va pas, j’ai tendance à me questionner en faisant une introspection. Aussi, je me tourne vers moi même en me “regardant” et en me “demandant” :

Pourquoi suis-je triste aujourd’hui ? Que se passe-t-il?

Bien souvent, les réponses viennent d’elles-mêmes car j’ai appris à faire cette introspection. Je me sens souvent mieux ensuite. C’est drôle, c’est un peu comme si j’étais ma propre amie et que je m’écoutais. Je me sens alors considérée et soutenue car je m’écoute.

De mon point de vue, c’est ce qu’il est bon de faire en cas de sentiment de solitude ou de mélancolie : se tourner vers soi-même et s’apporter l’attention dont on a besoin.

Pourquoi ce sentiment ?

Bien souvent ce sentiment vient d’un manque ou d’un déséquilibre que l’on a eu enfant. En fait gérer le fait d’être seul, ça s’apprend dès le plus jeune âge. Si notre mère a été trop présente en nous inondant d’attentions, à l’âge adulte nous redouterons probablement d’être seul car nous n’y sommes pas habitué. Si nous avons eu une mère qui n’a pas répondu à nos besoins de sécurité par une présence équilibrée, nous aurons également cette peur. Difficile pour nous d’agir sur ce qui s’est passé dans l’enfance.

Être mère est sans doute le métier le plus difficile du monde et je pense que la majorité d’entre nous pouvons être reconnaissants pour ce que nos mères nous ont apporté 😉

Malgré tout, nous pouvons agir en comprenant que d’autres sources peuvent causer ce sentiment de solitude. Parfois, une relation que l’on idolâtre peut en être l’origine. En effet, vivre dans la nostalgie du passé nous amène cette sensation de solitude car cette relation n’est plus. Nous ne pouvons agir sur ce fait et subissons d’où la solitude qui débarque !

Par ailleurs, une autre cause peut être le besoin de renforcement continu par des signaux externes qui nous prouvent constamment notre valeur : les réseaux sociaux

J’insiste malgré tout : ils ne sont pas les responsables.

Selon moi, les réseaux sociaux ne sont que les REVELATEURS d’un mal être interne.

Pour ceux qui ont un manque affectif et une faible estime d’eux même, avoir des like et des messages en continu est valorisant…. Imaginez ! Vous postez une photo de vous sur Instagram et vous obtenez 25 678 like en moins de 10 min ….. alimentée de commentaires disant à quel point vous êtes attirant et qui vous demande votre numéro de téléphone…

Cette déconnexion entre la réalité et le virtuel rend l’interaction fausse.

Pourquoi tant admirer quelqu’un qu’on ne connaît pas ?

Ceux qui obtiennent tant d’admiration si vite devrait garder à l’esprit ceci : ce qui vient très vite part de la même façon ET ces personnes aiment une image de vous qui n’est souvent pas la réalité.

Et les autres ?

Les autres éprouvent AUSSI ce sentiment!!!!

Bien qu’ils soient en couple, les femmes et les hommes peuvent ressentir cette solitude pour les mêmes raisons. Peut-être sont-ils meilleurs à feindre que tout va bien dans le meilleur des mondes. Peut être sont-ils dans le déni d’une relation qui ne les satisfait plus mais ont peur de partir car :

  • ils pensent qu’ils ne retrouveront jamais aussi bien : comme le dit le dicton :  on sait ce qu’on perd et on se sait pas ce qu’on gagne
  • ils ont des “complexités” de couple : prêt bancaire, maladie de leur conjoint, enfants en bas âge

Tant que vous n’êtes pas votre fan et support numéro 1, vous ressentirez la solitude même si vous vous appelez Lady Gaga et que la Terre entière vous aime et vous idolâtre.

L’amour peut arriver n’importe où…

L’espoir est malgré tout bien présent 🙂 car oui l’amour peut vous tomber dessus à n’importe quel moment. J’aime à poser cette question à ceux qui sont en couple :

“Où vous êtes vous rencontré ?”

J’obtiens parfois des réponses étonnantes :

  • ma soeur a rencontré celui qui est aujourd’hui son mari à la salle de sport. Ils ont discuté et sont devenus partenaires de salsa… le reste est de l’histoire 🙂 un mariage sublime et une petite fille sensationnelle.
  • la mère d’une amie a rencontré son futur époux aux sports d’hiver alors qu’elle avait un rhume carabiné. Le nez rouge, avec son mouchoir et ses cheveux en bataille, un mot gentil a suffi 🙂
  • personnellement, j’ai rencontré un homme que j’ai profondément aimé en boîte de nuit. Entre nous, un regard a suffi et une connexion incroyable s’est faite.

Ce ne sont que quelques exemples bien sûr.

J’aime à me les rappeler malgré tout car ils m’apportent de l’espoir.

De plus,si je n’ai pas le contrôle du moment où je LE ou LA rencontrerai, je peux toujours avoir le contrôle sur mon bien-être en ayant confiance en l’avenir 😀 et en prenant soin de moi-même.

 

Et vous : racontez moi l’histoire d’une belle rencontre que vous avez faite 🙂

Comment avez-vous rencontré quelqu’un avec qui vous avez eu une relation ou que vous avez aimé passionnément.

Gardez espoir 🙂

L’amour viendra un jour à vous.

En attendant, faites vous une fleur et rendez vous heureux en ne faisant pas attention aux autres. Cliquez ici pour plus de conseils sur le sujet.

A bientôt.

Sandrine.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram






​​Vous êtes libre de recevoir votre guide d'idées ​de sorties à faire célibataire pour vous éclater.