Partager l'article
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
    3
    Partages

Fin juillet…

En ce moment au bureau, il n’y a que ce mot qui prévaut : VACANCES. Mes collègues l’utilisent dès qu’ils ont un moment de pause. Ils s’empressent alors de demander à tous le monde : ” Tu prends des vacances? Tu pars où en vacances?”

Aussi, la vrai question ne serai-t-elle pas : “Pourquoi tu as ce sentiment juste avant ce qui semble être pour toi l’évènement le plus heureux de ton année?”

D’où vient ce sentiment ?

Longtemps j’ai eu ce même sentiment de libération à l’approche des congés d’été. Je me disais alors : “AHhhhh enfin je vais pouvoir prendre du temps pour moi ou bien partir en voyage.” Puis, à force de me le répéter tous les ans, je me suis dit “Mais pourquoi ce sentiment est-il si présent et pesant?”

Ma réponse : Car nous ne sommes pas libre. En fait, être salarié implique que l’on fasse parti d’une société qui nous emploit et nous verse un salaire mensuel. Nous sommes protégés d’une certaine façon car nous recevons une somme d’argent régulière ainsi que des avantages négociés (chèques restaurant, mutuel d’entreprise…). Pour autant, cette sécurité a un prix : la LIBERTE. Puisque nous sommes liés par un contrat à notre employeur, nous ne pouvons faire ce qui nous chantes. Prendre des congés par exemple devra d’abord être validé par une autorité au sein de l’entreprise. Nous ne sommes pas le maître et cela fait ne sacré différence psychologiquement.

Comment faire pour reprendre le contrôle ?

Attention, je m’adresse à ceux qui ne sont pas satisfait de leur situation de salarié. Mon but n’est pas de convaincre tous les salariés de la planète à changer. Aussi si vous vous sentez bien dans votre job et parlez avec joie de vos prochaines vacances avec vos collègues : MAZEL TOV.

Cependant, si vous avez ce sentiment pesant en vous qui vous dit : “Oh vivement les vacances ….” et bien vous avez 2 options :

– Soit vous décidez que bon finalement le salariat c’est pas terrible mais qu’un job ça permet de payer les factures et c’est tout : merci d’avoir donné de votre temps pour lire cet article. Je pense qu’être salarié ne vous rend pas totalment heureux mais que vous vous contentez de votre situation pour de multiples raisons qui vous appartiennent (des enfants à charge, des crédits à payer, une maladie chronique…).

Je ne suis pas là pour vous juger. J’aimerai simplement à être plus heureux si vous vous plaigniez de votre situation.

– Soit vous décidez de devenir votre propre patron. Cette option est plus risquée bien sûr. En fait, pour devenir son propre patron il faut être conscient d’un certain nombre de choses comme détaillé dans ce blog.

Action

L’une des premières choses à avoir à l’esprit est que vous pouvez commencer petit. Si par exemple, vous avez des engagements (financiers, contrat CDI, enfants à charge) qui ne vous permettent pas de tout quitter d’un coup vous pouvez débutez tout de même le chemin vers votre indépendance. Tous les jours, vous pouvez construire un peu plus les fondements de votre futur liberté.

Ayez un oeil critique sur votre temps et la façon dont vous l’utilisez.

Posez vous la question : “Aujourd’hui, ai-je utilisé mon temps efficacement?”

En fait, je suis persuadée que des 16 heures d’éveil, 2 ou 3 heures sont utilisées pour des choses sans intérêt. Je ne parle pas du temps que vous considérez indispensable pour vous reposer. En fait, il est important de passer des moments avec ceux que vous aimez. Je parle du temps qui ne vous apporte rien de particulier comme regarder toute une saison de Games of Thrones.

Le temps est la ressource la plus précieuse que nous avons.

Pour conquérir la liberté et être son propre patron, il faut utiliser ce temps tous les jours pour se construire les compétences nécessaires à la gestion d’un business.C’est difficile, ça demande de la volonté, de la patience et de la motivation. Mais!!!! cela apporte la LIBERTE.

Les lectures de livres sur le domaine sont un bon premier pas. Personnellement, je vous conseil le livre de Tim Ferris devenu un classique : la semaine de 4 heures

Si j’ai compris une chose jusqu’à présent c’est que toute chose à un prix. La liberté implique des investissements conséquent en soi-même MAIS l’effort est récompensé au centuple.

Si mon article vous a plu, dites le moi.

Commentez, partagez!!!

Dites moi comment je peux vous apporter de l’aide dans votre quête du bonheur 🙂

Prenez soin de vous.

Sandrine.

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram






​​Vous êtes libre de recevoir votre guide d'idées ​de sorties à faire célibataire pour vous éclater.