Partager l'article
  •  
  •  
  • 129
  •  
  •  
    129
    Partages

Cliquez sur play pour écouter le podcast ou sur ce lien pour le télécharger et l’écouter sur votre smartphone.

 

Voilà un livre qui m’a beaucoup éclairé pour comprendre nos tendres moitiés :

“Pourquoi les hommes adorent les chieuses” de Sherry Argov

Comme je suis un petit rat de bibliothèque, je vais vous faire un condensé musclé d’un point crucial du livre 🙂 Comment agissent les deux types de femmes : la gentille fille et la femme fatale. Alors prenez un chocolat chaud ou un thé et laissez père Castor vous raconter une histoire 😉

Pourquoi ce livre à changé ma life ? Ancienne fille trop gentille, j’ai toujours été aux petits oignons pour les hommes avec qui je sortais. L’expérience m’a montré que ma façon de me comporter n’était clairement pas la bonne. Cependant, je ne comprenais pas ce que je faisais de mal… Je ne connaissais alors pas les besoins et le naturel masculin… Ahhhh j’avais 19 ans…

Bref, voilà pourquoi les hommes aiment et ont du respect pour les femmes qui ont du caractère.

De la chiffe molle à la femme fatale

Premièrement, définissons la chiffe molle ou la gentille fille. C’est le genre de femme qui surcompense en donnant tout ce qu’elle a à un homme qu’elle connaît à peine sans que celui-ci ne s’investisse dans une relation. Cette femme donne par tonnes car elle aimerait obtenir en retour autant. Entre autres, elle fait TOUT pour que la relation fonctionne en s’oubliant en cours de route.

Principe de séduction numéro 1 : Suis-moi, je te fuis.

Nous le connaissons toutes et pourtant nous ne l’appliquons pas toujours de la bonne manière. Une gentille fille va souvent se donner facilement après un ou deux rendez-vous. Elle va se faire merveilleusement belle en portant sa plus belle lingerie pour l’homme qu’elle fréquente. Le problème c’est que l’homme après avoir consommé va fuir… Pourquoi ? La gentille fille ne comprend pas… Dans l’esprit de l’homme (pas tous, bien sûr mais 90% d’entre eux), une femme qui agit ainsi est :

  • soit désespérée
  • soit elle couche avec tout le monde (ou les 2…)

La gentille fille perd alors la considération de l’homme… et le respect qui va avec. Comment pourrait-il aimer et construire une relation dans ces conditions?

A l’inverse, la femme fatale agit différemment. Les hommes en sont généralement fous et rivalisent d’ingéniosité pour attirer ses faveurs. La femme fatale n’est pas ce que vous imaginez : lingerie coquine et décolleté plongeant… Cette femme-là place sa valeur bien au-delà de ces attraits physiques. Au début de la relation, elle y va doucement et s’investit quand elle a la certitude que l’homme en vaut la peine.

Principe de séduction numéro 2 : les femmes qui obtiennent ce qu’elles veulent savent feindre l’indifférence

Attention, il ne s’agit pas de manipuler un homme. Simplement de jouer franc jeu et de montrer que l’on est sur un pied d’égalité dans le couple. Que pensez-vous qu’il se passera si dès le début vous vous mettez en 4 pour que tout soit toujours parfait ? La nature humaine de votre homme l’incitera à voir jusqu’où vous pouvez aller ainsi… C’est humain il n’y a pas à hurler au scandale. Seulement apprenez à donner petit à petit.

Aussi, dans ce cas la gentille fille va surcompenser. Folle de joie d’avoir trouvé LE mec qui lui fallait (alors que ça fait 5 jours qu’elle l’a rencontré et qu’elle n’a aucune idée de qui il est vraiment…), elle va tout faire pour que SON mec soit le roi. Petit déjeuner au lit en nuisette noire transparente, dîner aux chandelles en robe de soie décolletée, des chéris par ci et par là, elle est disponible dès que Monsieur montre une ouverture dans son emploi du temps… Bref, elle en fait TROP.

La chieuse agit différemment. En effet, même si cet homme lui plaît, elle ne va pas oublier qu’elle a une vie pour autant… Elle ne va donc pas se rendre disponible dès que SON nouveau mec montre une disponibilité dans son agenda. Elle pense à son bien-être et ne laisse pas son nouvel amant avoir une emprise totale sur elle.

L’usage du téléphone est un bon révélateur pour savoir dans quelle catégorie vous êtes. Avez-vous tendance à attendre jusqu’à la dernière minute pour faire des projets ? Êtes-vous hors de vous quand il ne vous appelle pas ou vous pose un lapin? S’il ne sait pas ce qu’est la ponctualité, vous ne lui apprendrez pas en vous énervant contre lui… En fait, les hommes nous testent en étant discrets niveau téléphone uniquement pour voir comment on va réagir. Si vous vous énervez, il sera refroidi alors que ce sera tout l’inverse si vous faites comme si vous n’aviez rien remarqué. Entre la fille gentille et la femme fatale, il n’y a pas à réfléchir longtemps. Il va choisir la femme fatale.

En clair, ces 2 femmes envoient 2 signaux différents :

  • la gentille fille envoie le signal : “Ce que j’ai à offrir ne suffit pas, et ce que je suis ne suffit pas.”
  • la femme fatale au contraire envoie le signal “ce que je suis suffit, c’est à prendre ou à laisser”

Finalement les hommes adoptent avec vous l’attitude que vous avez avec vous-mêmes…

Si on changeait la donne ?

Pourquoi les hommes préfèrent les femmes fatales ?

Pour commencer les femmes doivent comprendre que les hommes aiment le frisson de la traque. Des voitures de sport à la chasse en passant par le saut en parachute, ils aiment l’adrénaline et le challenge.

La femme fatale a compris cela 😉 la gentille fille non 🙁

Pour une femme, l’objectif est la destination : une relation stable. A l’inverse, l’homme sera souvent bien plus stimulé par le voyage que par la destination. Mesdames, faites-en sorte que le voyage en vaille le détour 🙂 La femme fatale a compris que quand l’homme veut quelque chose il fait tout pour l’obtenir. Cela se transforme un peu en quête 🙂 Son désir ira crescendo s’il n’obtient pas tout de suite ce qu’il veut… A l’inverse, la gentille fille jette une bassine d’eau glacée sur ce désir ardent en donnant tout de suite tout… L’homme ne s’investira pas car il s’ennuie avec elle.

De votre résistance nait son désir de vous conquérir… Regardez dans le passé 🙂 Les histoires de chevaliers, de guerriers ou de Roméo et Juliette… Et puis entre nous, le sexe facile ce n’est pas si bon que ça, non?

Quand la femme fatale ne se donne pas si vite, elle attise le désir de son potentiel partenaire en lui montrant qu’il n’arrivera peut-être pas à ses fins. Elle n’est pas avare de ses charmes pour autant. La femme fatale est douce, féminine et naturelle mais elle a une certaine retenue et n’en fait pas des tonnes pour impressionner. Surprenez-le en n’agissant pas comme il s’attend à ce que vous vous comportiez. Par exemple, si vous vous appelez toujours à 19h23 faites en sorte d’être occupée. En le laissant se demander où vous êtes, son désir augmentera fortement. La femme fatale est hors de sa portée car elle vit sa vie et n’est pas dépendante de son homme. Lorsqu’elle regardera son téléphone à 21h34 ce soir-là, son Jules aura probablement essayé de l’appeler 3 fois et aura laissé 2 messages…

La maitrise des émotions est un autre point sur lequel la femme fatale et la gentille fille divergent. L’une ne montre pas son émoi si son Jules n’écrit pas alors qu’il avait dit qu’il le ferait. La gentille fille fait tout un plat : “Pourquoi tu ne m’as pas appelé?” ou “Tu aurais quand même pu me prévenir que tu n’étais pas disponible…” On entendrait qui à votre avis ? => SA MERE et il n’a pas de désir pour sa mère…. Alors oubliez les remarques de ce type et adoptez la technique de feindre l’indifférence.

Si vous souhaitez aller plus loin dans la lecture, je vous conseille le fameux livre… Disponible via Amazon, cliquez ici pour l’acheter. D’occasion ou en version Kindle vous en aurez pour 9€ environ. Un sacré bon investissement selon moi !
Pour voir tous les commentaires Amazon de ce best seller, cliquez ici.

Vous voulez connaître les autres enseignements du livre ?

Alors dites le moi en commentaire…

Petite mise en bouche :

La suite apporte des techniques pour savoir comment agir avec son homme pour qu’il vous désire follement, comment faire pour qu’il ne se repose jamais sur ses lauriers et vous traite en reines, les comportements qui rebutent les hommes ou encore comment casser la routine…

A vos claviers.

Pour former un couple, je crois qu’il faut être prêt tous les 2. Problème, comment savoir si l’autre est prêt à s’engager… Cliquez ici pour le découvrir.

Prenez soin de vous 🙂

Sandrine.

 

Catégories : Comprendre les hommes

2 commentaires

Leo · 23 octobre 2019 à 10 10 31 103110

Bonjour Sandrine,

Je suis ravi que tu aies commencé cette belle aventure entrepreneuriale et j’ose imaginer à quel point cela doit être excitant.
J’ai toutefois un avis un peu clivant à donner à propos de ce que je viens d’écouter dans ton podcast.

Loin de moi l’idée de mettre à mal ton projet, tu en conviendras, j’estime cependant que la plupart des idées que tu exposes sont assez fausses, très éloignées de la réalité et à la limite du masculinisme – paradoxal pour un blog s’adressant aux femmes….

A travers tes paroles, je ressens une espèce d’incompréhension face à ta vision des relations humaines, qu’elles soient charnelles, amoureuses ou amicales. De mon point de vue, je trouve que tes arguments sont très erronés pour des personnes normalement constituées, s’adressant plutôt à des adolescentes en pleine découverte des interactions sociales ou à des trentenaires divorcés en recherche d’identité, souvent conséquence d’une expérience appartenant au temps perdu.

Le deuxième point ou je ne te rejoins pas (sans pour autant citer tout le podcast) se situe dans ta comparaison très extrapolée des « femmes fatales » aux « gentilles filles » (comme tu l’énonces). Comment, en 2019, malgré les débats sociaux dans lesquels nous baignons, peux tu catégoriser les femmes dans ces deux vulgaires profils ?

D’autant plus que tu incites fièrement ton auditoire à rejoindre le rang des « femmes fatales », alors que, et je parle en connaissance de cause (étant un homme 😉), ce n’est pas du tout ce que les hommes recherchent. Ou du moins, moi, en tant qu’homme, je recherche tout sauf une femme qui vise à cacher constamment la réalité et à prétendre être indépendante, quitte à devoir renier ses réels désirs propres. Au contraire, une femme naturelle, qu’elle n’ait pas de temps à me consacrer ou bien qu’elle soit ultra-disponible pour me voir est bien plus intéressante qu’une fausse célébrité hautaine.
A travers cette propagande du déni de ce qu’elle ressente vraiment, n’est-ce pas là un risque que les plus instables qui t’écoutent suivent fidèlement tes conseils quitte à oublier ce qu’elles veulent, désirent, sont ??

C’est ce point qui m’a poussé à devoir t’écrire, car j’estime que c’est voué à mettre en danger les plus influençables de ton auditoire en les poussant à renier leurs identités et leurs envies, à l’heure où la société met tout en œuvre pour l’objectif contraire.

Bonne continuation pour la suite de ton aventure, et j’aimerais bien avoir ton ressenti par rapport à mon avis, j’ai peut être complètement tord et ait compris de travers ton propos…

A + 😉

    Sandrine Isenbart · 23 octobre 2019 à 10 10 52 105210

    Léo
    Je suis très peinée de voir à quel point le message que je souhaitais faire passer n’a pas été compris.
    Étant au début de mon activité, j’ai sans doute été maladroite.
    Je comprends ton point de vue et te remercie d’avoir pris le temps de l’écrire.
    La caricature de la chieuse et de la gentille fille sont à prendre non au pied de la lettre.
    Mais pour commencer j’aimerai redéfinir la notion de femme fatale ou chieuse car nous n’avons pas la même définition.
    Celle que je décris est une femme douce, sincère et aimable mais ne se change pas pour plaire à un homme. En gros, elle reste elle-même et ne va pas surcompenser pour attirer l’attention ou être sûr d’obtenir de l’affection.
    La femme fatale est simplement une femme qui a sa vie, rencontre un homme mais ne perds pas la tête pour lui pour autant.
    Je te remercie de me donner un point de vue que je sens sincere !
    Mon vœux n’est bien sûr pas que les femmes changent leurs comportements! Chaque femme a ses qualités et défauts. Mon souhait est de mettre en alerte sur certaines attitudes qui amènent à ce qu’une relation ne démarre pas bien.
    Par exemple, si une demoiselle est extrêmement présente et dis oui à tout meme quand on lui manque de respect : la relation ira probablement dans le mur.
    Me comprends tu ?
    À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram






​​Vous êtes libre de recevoir votre guide d'idées ​de sorties à faire célibataire pour vous éclater.