Les hommes sont repoussés par des femmes avides d’être en couple

Les hommes sont repoussés par des femmes avides d’être en couple

Bien souvent sur les forums, je lis de nombreux messages de femmes avides d’être en couple.

Célibataire depuis toujours, célibataire depuis 5 ans ou 5eme mois de célibat sont des titres de sujets de discussion fréquent. Le problème c’est que les femmes avides d’être en couple repoussent les hommes (et l’inverse est vrai aussi).

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour comprendre pourquoi les femmes avides d’être en couple ont l’attitude qui les empêchent de trouver l’homme qui leur faut. Pour aller plus loin découvrez pourquoi les hommes préférent les femmes indépendantes en cliquant ici.

Transcription texte

Sandrine Isenbart

Salut les célibataires et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog du bonheur.

Aujourd’hui on va parler de pourquoi l’impatience d’être en couple t’empêche d’être en couple. Je suis pas mal sur les forums pour comprendre quels sont les différents problèmes que chacun peut vivre au travers de son célibat. Et il y a énormément de personnes qui écrivent des choses du type : “Célibataire à vie”, “ça fait 5 mois que je suis célibataire au secours”, “célibataire depuis l’âge de 27 ans”, “J’ai jamais eu de copain”… Tout ceci je peux l’entendre bien sûr. En tant qu’être humain on a tous des besoins d’être aimé, reconnu, des câlins, d’attentions… On a tous envie d’être dans une bonne relation et que ça marche. Le problème c’est que si on est trop pressée on développe une certaine énergie qui aura tendance à repousser les hommes. Lorsque l’on est très pressée d’être en relation et que cela devient plus important que d’être un individu heureux : les hommes et femmes en face vont le sentir. Ils vont sentir que vous avez les crocs, que vous avez besoin d’eux pour être bien et donc une dépendance affective peut se créer. Cela est le meilleur tue-l’amour pour un homme.

Prenons 2 exemples concrets :

  • Une demoiselle de 27 ans qui écrit sur les forums : je suis célibataire depuis toujours et j’ai enfin envie d’être en couple.
  • Une autre célibataire qui apprécie sa vie de célibataire. Bien sûr elle a aussi envie de rencontrer quelqu’un qui lui plait. Mais elle n’a pas tous les matins, tous les soirs l’obsession de savoir quand est-ce qu’elle va LE rencontrer et où elle va LE rencontrer.

Parce que si vous faite tout dans l’idée de “vous aller peut être LE rencontrer” :

  • A la soirée de Mégane qui vous a invité à son anniversaire et qu’il va y avoir du monde
  • Au cinéma sur la route
  • Au supermarché

et que vous faites toutes ces choses dans l’espoir de le rencontrer : vous vous placez dans un état émotionnel et mental qui est pas bon.

Les hommes le ressentent et se sentiront repoussés car ils vont se dire : “Si elle est si impatiente d’être en relation, c’est qu’il doit y avoir un problème. Si j’essaye d’être en relation avec elle, je n’aurait plus ni espace ni temps pour moi.” Les femmes perdent tout leur charme quand elles sont trop avides. Il faut au contraire rester un peu sur la réserve en se disant : “Oui bien sûr j’ai envie d’être en relation mais je ne vais pas sauter sur la première personne qui passe qui me plait un peu.”

La solution que je vous propose est celle-ci : être honnête avec soi-même (je veux être en relation) MAIS on prends soin de soi. On a nos passions, notre sport, notre job, on fait des voyages. MAIS quand on rencontre quelqu’un, on ne se place pas dans l’idée qu’ENFIN ça pourrait être la bonne personne. On se dit peut être peut être pas.  Il faut attendre de connaître la personne pour ne pas tomber dans le piège de la dépendance affective ou celui de tomber amoureuse de l’image de l’homme ou de l’idée de l’amour. Pourquoi? Parce que des hommes dehors il y en a des merveilleux et des dangereux. Si vous décidez de jeter votre dévolu sur un homme dangereux et qui vous fera du mal : vous allez regretter votre célibat!

Quand vous rencontrez quelqu’un : allez s’y comme si vous rencontriez un ami en vous disant : “Peut être ça va coller peut être pas.” Mais en attendant occupez vous de vous et de votre bien être.

Partager l'article
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  

Laisser un commentaire