15 choses vous devez dire non à pour être une célibataire heureuse

15 choses vous devez dire non à pour être une célibataire heureuse

Selon Antoine de Saint-Exupéry – aviateur et auteur du livre “Le Petit Prince” – : “La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.” J’ai envie de dire que pour être une célibataire heureuse c’est pareil. Je me considère comme une femme célibataire heureuse dans les choses que je fais ET aussi dans celle que je ne fais pas. 😉

Depuis que je suis arrivée en Nouvelle-Zélande en novembre dernier, j’ai décidé de radicalement changer de vie. Pour cela, j’ai pris le parti de dire NON plus souvent afin d’avoir plus de temps pour les projets qui sont importants pour moi. Cela m’a aussi permis de me rapprocher davantage des relations que je souhaite avoir dans le domaine amoureux. J’ai expérimenté et listé ici 31 choses auxquelles vous pouvez dire non et comment le faire pour être une célibataire heureuse. Je classerai les différentes parties par thèmes. Ainsi vous pourrez directement aller à ce qui vous correspond le plus.

Parmi eux nous verrons :

  • Les habitudes de vie
  • La santé
  • La productivité

femme heureuse

Habitudes de vie qui vous empêchent d’être une célibataire heureuse

Voici 5 choses auxquelles vous devez dire NON si vous souhaitez être une célibataire plus heureuse dans votre vie :

1. La procrastination

Dire non à ce monstre qui peut vous pourrir la vie est crucial. Quelque part la procrastination n’est rien d’autre que votre inconscient qui vous parle en vous disant : “Hey… au fait j’aime pas ranger mes affaires car je ne vois pas l’intérêt là-dedans.” OU encore “Hey… j’aime pas travailler pour cette entreprise. On ne se sent pas à notre place.” Donc vous procrastinez…

Je citerai le grand Marc Aurèle qui disait : ” Ce n’est pas la mort que l’homme devrait avoir peur mais plus la peur de ne jamais commencer de vivre.”

La procrastination vous tient donc loin de la vie que vous méritez de vivre car vous ne vous sentez pas à votre place quelque part. J’ai ressenti ceci moi-même. Pharmacien dans le passé, l’envie de ne PAS faire certaines tâches était si forte que j’ai fini par me dire : “Mais pourquoi je ressens ceci ? Il y a forcément quelque chose à comprendre…” J’ai donc décidé de rendre ma blouse de pharmacien et de poursuivre mon rêve de devenir actrice en Nouvelle-Zélande.

J’ai dit NON à la procrastination. Et vous ?

Comment dire NON :

  • Découvrez quelle est votre mission de vie. Pourquoi êtes-vous fait ? Que pouvez-vous apporter d’unique sur Terre par qui vous êtes?
  • Trouvez les choses pour lesquelles vous éprouvez de la joie, de la passion et du bonheur en les faisant.
  • Ayez un partenaire dans l’aventure qui vous aidera à aller vers vos aspirations et votre bonheur personnel.

2. Les critiques envers vous-mêmes

Soyez positive les filles. 🙂 N’allez pas vers les regrets de ce que vous n’avez pas ou n’êtes pas. Au contraire, pour être une célibataire heureuse concentrez-vous sur les progrès que vous avez faits depuis une semaine, un mois, un an…

Comme dirait Franck Ocean : “Rappelez vous que quelqu’un aime tout ce que vous détestez de vous.

J’ai personnellement changé les critiques en moteur pour m’améliorer. Jusqu’à présent j’ai toujours eu du mal à dire non. Ayant eu un passé dans lequel j’ai connu essentiellement le rejet, vouloir faire plaisir à tout le monde a progressivement été la parade que j’ai développée pour trouver “l’harmonie”. Le problème c’est avec le temps, je me suis rendu compte que c’était une “harmonie de façade”. Mon désir de vivre en paix et dans la joie n’est pas réalisable avec TOUT le monde. J’en ai pris conscience et en est fait le deuil… Pendant longtemps je m’en suis voulu d’être si gentille. Je me faisais des reproches constamment de ne pas savoir dire non pour sauver les apparences alors que je me sentais mal à l’aise. Jusqu’au jour où… un homme est arrivé dans ma vie et m’a fait du mal intimement parlant. Dure leçon… Je m’en suis encore plus voulu. Je me disais : “Quelle idiote tu as fait. Comment as-tu pu être aussi naïve ? Comment n’as-tu pas pu te protéger?” Bref vous voyez l’idée. Et puis j’ai décidé de faire la paix avec moi-même. J’ai même été au-delà de cette douloureuse expérience en affrontant le regard des hommes sur moi en allant à un spa nudiste. Chose qui me terrifiait littéralement… Pour découvrir l’article dans lequel je parle de mon combat contre cette peur : cliquez ici.

Comment arrêter de se critiquer et devenir sa meilleure alliée :

  • Remplacez la douleur du passé par un “je comprends pourquoi j’ai fait ça et me pardonne si j’ai agi d’une manière qui ne me convient pas totalement”,
  • Dites “merci pour” au lieu de “désolé”,
  • Soyez attentive à la façon dont vous vous parlez à vous-mêmes,
  • Observez vos émotions et ne les jugez pas. Cherchez plutôt à comprendre pourquoi vous les ressentez.

3. La perfection est l’ennemie de la célibataire heureuse

Ne perdez pas votre temps à courir après la perfection car par définition elle est impossible à atteindre. Votre niveau d’exigence est une façon de montrer à quel point vous avez confiance ou non en vous. Les perfectionnistes ont en effet souvent un problème de confiance en eux. En allant vers la perfection, ils veulent prouver à quelqu’un ce qu’ils valent. La quête du meilleur est bénéfique dans la plupart des domaines MAIS ne doit jamais être une source d’anxiété pour vous.

Comme dirait Winston Churchill : ” La perfection est l’ennemie du progrès.”

J’ai longtemps été une perfectionniste et si aujourd’hui je garde l’esprit de la quête du meilleur, je ne me mine plus le moral pour des petits détails qui dans 5 ans n’auront plus aucune importance. Devenir la meilleure version de moi oui mais dans la bienveillance et sur une période plus longue. Cela enlève toute pression inutile. Qu’en pensez-vous?

Comment ne plus souffrir d’être perfectionniste ?

  • Prenez l’habitude de faire et de rendre publique vos créations (les réseaux sociaux sont des lieux parfaits pour ça) quand elles sont terminées et non quand vous pensez qu’elles sont parfaites.
  • Faire est plus important que réfléchir à : passez à l’action.
  • Encouragez-vous dans votre travail et notez les progrès que vous avez accomplis tout au long de l’année. Cela fera de vous une célibataire heureuse et fière d’elle.

4. Les excuses

Les excuses sont un mensonge que l’on se raconte pour ne pas voir la réalité en face et prendre ses responsabilités. Si vous voulez être une célibataire heureuse alors laissez tomber les excuses. Au contraire dans chaque situation demandez-vous trois fois pourquoi et vous arriverez à la raison profonde pourquoi vous faite ce que vous faite.

Comme le dit George Washington Carver : “99% des échecs proviennent de personnes qui ont pris l’habitude de se trouver des excuses.

Je suis devenue pour ma part totalement allergique aux excuses. Elles sont une telle perte de temps et d’énergie que dès que j’en entends une, je m’empresse de la détruire en cherchant la vraie cause cachée derrière. Savez-vous ce que j’ai découvert ? Dans 90% des cas les excuses cachent la peur sous ses différentes formes. Les dix derniers pourcent des excuses sont dites par des personnes qui n’ont aucune idée de ce qu’ils veulent dans la vie.

Comment ne plus dire d’excuses ?

  • Remplacez “je ne peux pas” par “Comment pourrais-je…?” : une négation par une question. Ainsi vous interrogez votre intelligence qui peut alors rechercher une solution. En partant directement sur la négation, votre cerveau ne se donnera même pas la peine de chercher… Puisque vous n’y croyez pas… Pourquoi lui y croirait-il?
  • Améliorez votre confiance en vous et assumez vos décisions.
  • Acceptez de vous challenger et affrontez vos peurs. Je l’ai personnellement fait en affrontant une de mes peurs par semaine. Vous pouvez découvrir mon défi dans cet article.
  • Voyez vos échecs et erreurs comme des enseignements car ils ne sont rien d’autre. 🙂

5. Vous comparez aux autres

Concentrez-vous sur vous-même plutôt que de vous comparer à autrui. Nous ne sommes pas plus de sept milliards d’êtres humains sur Terre. Nous sommes 7 MILLIARDS de MONDES différents qui vivons en interaction les uns avec les autres. Se comparer est aussi inutile que les excuses. Vous êtes vous dans toute votre beauté. Vouloir être quelqu’un d’autre n’est qu’une façon de vous dire : “Je ne suis pas assez.” Or c’est faux 🙂

Comme le disait Theodore Roosevelt : “La comparaison est le voleur de la joie.”

J’ai longtemps voulu avoir les cheveux d’une autre couleur. Rousse depuis ma naissance, je voulais être brune pour ne plus subir les railleries. “Oh si seulement j’étais comme Laura… Elle a de jolis cheveux bruns…” a été une phrase que je me répétez souvent au collège. Je suis aujourd’hui si fière et heureuse d’être rousse. C’est un trait de ma personnalité qui me rend unique et j’ai appris à m’aimer ainsi. À présent pour rien au monde je ne voudrais teindre mes cheveux…

Comment ne plus se comparer aux autres ?

  • Développez votre estime de vous-mêmes en vous disant à quel point vous aimez ceci ou cela chez vous.
  • Écrivez dans un journal ce qui vous rend unique et souriez. Cultivez ces qualités. Se concentrer sur vos forces plutôt que sur vos faiblesses vous aidera petit à petit à ne plus vous comparer à autrui.
  • Notez vos succès au fur et à mesure qu’ils arrivent.
  • Imaginez votre vous dans 10 ans et entrez en compétition avec celle-ci… et personne d’autre 😉

running femme

Votre santé pour être une célibataire heureuse

En matière de santé, je vous propose de dire NON à 4 choses qui minent votre moral et votre confiance en vous sur le long terme.

1. Le bouton répéter dans 10 minutes de votre réveil matin

Le réveil matin sonne et vous avez envie d’appuyer sur “répéter” ? Mauvaise idée. En décidant de réaliser des buts dans un certain laps de temps vous serez moins tenté de presser ce fameux bouton. Ce bouton est votre ennemie car il veut littéralement dire : “Je ne crois pas en moi.” Si vous avez eu une nuit de sommeil satisfaisante, pourquoi vouloir reporter votre levé? Il ne peut s’agir que d’échapper à une vie qui ne vous satisfait pas et donc au bout du compte une paresse par manque d’envie et de confiance en vous.

Comme le dises les anglophones : “You snooze, you lose.” littéralement “Tu presses le bouton “répétez” tu perds…

Durant les moments où j’avais moins le moral, j’ai constaté que j’avais plus tendance à presser ce fameux bouton. Au contraire lorsque j’étais heureuse de commencer ma journée, je me réveillais avant mon réveil matin… Cette corrélation faite m’a donné envie de me dire que le bouton “répétez” est un indicateur que quelque chose ne va pas dans ma vie… (hormis le manque de sommeil 😉 )

Comment ne plus reporter votre levé le matin ?

  • Investissez dans un bon vieux réveil matin qui n’a PAS de bouton répétez l’alarme.
  • Éloignez votre réveil de votre lit afin de vous obliger à vous lever pour l’éteindre.
  • Programmez votre journée avec de nombreuses activités la veille. Ainsi vous vous sentez enthousiasmé de vous lever plutôt que de débuter la journée par : “Qu’est-ce que je dois faire aujourd’hui?”

2. Sortir tous les soirs ne feront pas de vous une célibataire plus heureuse

S’accorder du temps pour soi c’est indispensable pour souffler MAIS tout est question d’équilibre. Si vous sortez tous les soirs alors votre besoin en sommeil sera criant. Par ailleurs, sortir tous les soirs indique que vous n’avez pas de buts précis dans la vie. C’est un choix bien sûr… mais ce n’est pas le chemin vers le bonheur bien au contraire… Sans but l’esprit humain dépéri et la joie de vivre flétrie. Sortir et s’amuser oui mais occasionnellement pour célébrer un succès ou un évènement important.

Comme le dirait Oscar Wilde : “Tout est modération, même la modération elle-même.

J’ai pu constater que dès lors que mes buts faisaient vraiment sens pour moi, sortir devenait superflu. En effet, j’obtenais tant de satisfaction de l’accomplissement de mes rêves que sortir m’amuser n’était que la cerise sur le gâteau et non le gâteau tout seul. Dès lors, j’ai pris l’habitude de célébrer seulement pour me féliciter d’un succès ou pour des évènements importants comme anniversaire de proches par exemple. Non seulement je me sens plus heureuse mais cela a plus de sens pour moi. Qu’en pensez-vous?

Comment faire pour dire NON aux sorties tous les soirs ?

  • Changez votre environnement. Entourez-vous de gens qui ont des objectifs qu’ils veulent atteindre et évitez ceux qui n’ont pas de but précis dans la vie. Si jamais (comme moi-même) vous ne trouvez pas tout de suite des personnes ambitieuses qui ont des objectifs alors restez seul et attendez. Les bonnes personnes viendront naturellement à vous. Ce n’est qu’une question de temps. 😉
  • Sachez clairement pourquoi vous faites ce que vous faites et revoyez régulièrement vos objectifs ainsi que vos progrès.
  • Essayez de ne pas sortir pendant 1 mois en pratiquant un challenge personnel. Par exemple, dites-vous : le mois d’avril je ne sors pas et me concentre à fond sur : la préparation du 10km de Lille, me former sur excel, améliorer mon italien, mes talents en cuisine, faire de l’ordre dans ma vie….
  • Trouvez d’autres centres d’intérêt en testant des activités qui vous ont toujours tentés : tir à l’arc, poterie, escalade, escrime, chant… Les possibilités sont infinies.

3. Les excitants avant de dormir

Tout le monde vous le dira… On le sait tous… Pourtant on continue de le faire. Pourtant il n’y a rien de meilleur pour votre santé qu’une bonne nuit de sommeil. Si vous voulez être une célibataire heureuse, alors voici la première étape : une bonne nuit de sommeil.

Comme le dit le Dalaï-Lama : “Le sommeil est la meilleure des méditations.

J’ai personnellement fait de la qualité de mon sommeil une priorité. En effet, j’ai remarqué que dès lors que je dormais bien, je me sentais bien le matin et j’étais plus satisfaite de mes journées pouvant être plus productive et concentrée. C’est une sorte de cercle vertueux en quelque sorte. J’ai donc pris pour habitude de dormir à horaire fixe et ai besoin de 8 heures de sommeil pour être à mon maximum. J’utilise également un réveil qui respecte mon cycle du sommeil et me réveille quand je suis dans la phase de veille avant de recommencer un nouveau cycle du sommeil. Il s’agit de sleep cycle qui est gratuit et téléchargeable sur apple store et google play. Je me réveille donc en pleine forme et prête à attaquer ma journée. 🙂

Comment dire NON aux stimulants et avoir une bonne nuit de sommeil ?

  • Une heure avant le coucher éteignez tous les appareils électriques qui diffusent de la lumière bleue (portable, ordinateur, tablette).
  • Deux heures avant de dormir, mettez votre téléphone en mode avion.
  • Ne dormez pas si vous êtes ivre. La qualité de votre sommeil sera mauvaise et le réveil difficile… En fait ne soyez pas ivre tout simplement c’est plus facile ainsi.

4. Pour être une célibataire heureuse dites NON aux aliments pauvres en nutriments

Peu importe le régime alimentaire que vous avez choisi, ce qui compte c’est la variété de ce que vous mettez dans votre bouche. 🙂 Mangez donc coloré et varié. Si votre régime est de type traditionnel, changez régulièrement les végétaux, viandes et céréales que vous mangez. Pourquoi ne pas vous faire un petit challenge végétarien pendant 1 ou 2 semaines pour changer ? L’important est de vous nourrir en quantité suffisante mais surtout en qualité (achetez local en allant au marché par exemple ou préférez les produits de saison).

Comme le disait Hippocrate : “Nos aliments doivent être notre médecine et notre médecine doit être nos aliments.

Pour ma part, j’ai toujours eu de très bonnes habitudes alimentaires. Ici en Nouvelle-Zélande, je profite du fait que nous soyons proches de l’Australie et des USA pour avoir des mangues et des oranges qui ont du goût. Quel bonheur ! Le poisson est également de belle qualité. J’aime varié mes plats et pioche dans les différentes cuisines que je préfère (italienne, thaï, française, japonaise, indienne et marocaine) pour flatter mon palais. J’ai ainsi le sourire après mes repas car je ne me lasse jamais de ce que je mange. Du goût, de la variété et du plaisir sont mes mots d’ordre en cuisine.

Comment dire NON à une alimentation pauvre en saveur et en nutriments ?

  • Cuisinez vos propres repas. Non seulement vous serez fière de ce que vous réaliserez mais en plus vous ferez un cadeau à votre santé.
  • N’achetez pas de produits tout préparés : snack et plat préparé on oublie !
  • Téléchargez des app qui vous donneront des idées de recettes. Personnellement j’aime beaucoup Marmiton.

fruits rouges

Votre productivité de célibataire heureuse

Voyons désormais 6 points liés à la productivité auxquels vous devez dire NON pour être une célibataire plus heureuse qui ne perd pas son temps et accomplis plus. 🙂

1. Lire des choses qui ne vous plaisent pas

C’est fini l’école et l’obligation de finir ce livre parce que vous allez devoir en parler devant tout le monde. Si un livre ne vous ensorcèle pas alors laissez-le tomber. Utilisez plutôt votre temps pour lire des choses qui vous passionnent et vous font grandir. Si vous n’avez pas de temps pour lire alors je vous conseille le blog : des livres pour changer de vie. Ce dernier résume les meilleurs livres que cette planète a à offrir dans des domaines aussi variés que le développement personnel, le bien être, les finances personnelles ou encore l’entrepreneuriat.

Comme le disait James Joyce : “La vie est trop courte pour lire un mauvais livre.

Personnellement j’essaie de mixer des livres de fictions et de non-fictions, en version originale ou en français. La lecture est comme l’alimentation : elle doit être variée pour être bénéfique. 😀 En ce moment ma lecture est le livre que tout acteur se doit de lire : The art of acting Stella Adler.

Comment dire NON à un livre qui ne vous enthousiasme pas ?

Pour les livres de non-fiction :

  • Ayez l’intention d’apprendre quelque chose de précis grâce à ce livre. Si au bout d’une demi-heure vous ne voyez aucun intérêt à poursuivre votre lecture : arrêtez.
  • Lisez la préface, table des matières et résumé du livre. Allez directement à la partie qui vous intéresse.

Pour les livres de fiction :

  • Si le livre ne vous captive pas dans les 30 à 60 minutes, il y a de grandes chances qu’il ne le fera jamais.
  • Ne vous forcez pas à terminer un livre qui fait partie d’une série dans l’espoir que le suivant sera meilleur. Cela ne sera probablement pas le cas.

2. Terminer des choses inutiles

Sachez prioriser vos tâches et ne faites que ce qui est vraiment important. Bien souvent, les choses peu importantes se résolvent toutes seules. Par ailleurs, faire quelque chose de non important de façon rigoureuse et soignée ne rendra pas la chose plus importante… C’est simplement une perte de temps.

Comme le disait Peter Drucker : “Rien n’est moins productif que de rendre plus efficace ce qui ne devrait pas être fait du tout.

Personnellement j’apprends encore sur le sujet de la priorisation. Parfois je me plante totalement mais petit à petit j’avance. Pour m’aider à choisir quoi faire je me demande :”Est-ce que ceci me permet d’avancer dans mes buts longs termes? Est-ce que je peux faire cela en moins de 5 minutes?” Avez-vous aussi une habitude de ce type ?

Comment dire NON aux choses sans importances ?

  • Connaissez vos priorités et posez-vous des questions.
  • Reconnaissez ce qui est franchement inutile de ce qui ne l’est pas.

3. Les interruptions dans votre travail

Alors que vous êtes bien concentrée et arrivez à être productive une interruption survient (smartphone, quelqu’un qui vient parler avec vous…). S’il est difficile de limiter toutes les interruptions, vous pouvez néanmoins en réduire dramatiquement la fréquence pour une productivité décuplée.

D’après une étude réalisée par Udemy : “Les bureaux bruyants et sujets aux interruptions rendent les employés peu motivés, stressés et frustrés.”

J’aime la musique pour travailler pour ma part. Il m’arrive fréquemment d’utiliser des playlist d’Hans Zimmer (c’est d’ailleurs celle-ci que j’utilise pour vous écrire cet article) car c’est une musique sans paroles. Pour ma part, j’utilise la technique suivante pour être efficace. Je ne regarde pas mon téléphone portable lors d’une tâche importante que j’ai à accomplir. De plus, je coupe toutes les autres sources de distractions possibles… Mon objectif est ce que je suis en train de faire. J’ai donc développé un discipline durant mon travail. J’ai observé que cette discipline est d’autant plus facile à tenir que j’ai bien dormi, mangé varié, que je lis des livres intéressants et fais du sport… C’est donc devenu ma religion.

Comment dire non aux interruptions intempestives ?

  • Demandez à votre manager de faire du télétravail certains jours dans la semaine ou le mois.
  • Faites les choses les plus importantes avant ou après que la majorité de vos collègues soient au bureau.
  • Établissez un code avec vos collègues pour ne pas être dérangé sauf urgence absolue (ce qui n’arrive jamais 🙂 ) et quand ils peuvent venir vous poser des questions. Par exemple, si vous avez vos écouteurs ou votre casque audio, cela montre qu’on ne doit PAS vous déranger.

4. Ne répondez pas aux messages immédiatement

Tout comme les interruptions de vos collègues, réservez un ou deux créneaux horaires par jour pour répondre aux e-mails et messages. Vous gagnerez en productivité !

Comme le dit Simon Sinek : “Les e-mails suscitent des réactions. Les appels téléphoniques lancent des conversations.

Pour ma part, je vérifie mes e-mails autour de midi et en soirée et c’est tout. Je ne passe pas mon temps sur ma boîte e-mails car j’ai pu constaté que plus j’y passais de temps moins je m’occupais des choses vraiment importantes.

Comment ne PAS répondre immédiatement aux e-mails ?

  • Bloquez un créneau horaire dans la journée dédiée à votre boîte e-mail. Prenez par exemple 30 ou 40 minutes à 14 heures pour répondre aux courriers les plus importants.
  • Coupez les notifications qui ne sont pas importantes sur votre smartphone.
  • Ne gardez pas les e-mails de vos clients ou collègues ouverts sur votre écran.

5. Faire les tâches que vous pouvez déléguer

Vous avez un super pouvoir que vous n’utilisez probablement que peu : déléguer. Nous les femmes aimons être fortes et tout faire seules. Cependant, notre temps peut être utilisé de façon bien plus efficace en déléguant ce qui ne nous requiert pas pour être fait.

Comme le disait Richard Branson : “Autant il faut une forte personnalité pour construire une entreprise à partir de rien, autant il faut comprendre l’art de la délégation.

Personnellement j’ai beaucoup à apprendre sur l’art de la délégation. Aujourd’hui à la tête de 2 blogs qui se développent, je priorise pour avancer. Le souci est que déléguer demande souvent de l’argent et de faire confiance. Or pour être sincère, mes blogs ne me permettent pas encore de gagner ma vie. Je reste donc patiente jusqu’au jour où je pourrais déléguer certaines tâches.

Comment dire NON aux choses que vous pouvez déléguer ?

  • Posez-vous cette question : Que seriez-vous en train de faire si votre temps valait 1000€ de l’heure ?
  • Connaissez-vous quelqu’un qui peut le faire mieux et plus vite ? Déléguez et remerciez plus tard 🙂
  • Reconnaissez ce qui peut être délégué : quadrant 3 de la matrice d’Eisenhower.

6. Des réunions outrageusement longues

Lors des réunions, ramenez les gens sur les points à voir pendant la réunion ou partez. C’est peut-être impoli mais sur le moyen et long terme les gens vous remercieront pour ça.

Comme le disait Miles Davis : “ Le temps n’est pas l’élément principal. C’est la seule chose qui compte.

Comme beaucoup j’ai toujours détesté les réunions dans lesquelles on s’enlise. Dès lors que la durée pour laquelle nous nous étions entendus est dépassée, je mets tout simplement fin à la réunion désormais. Cela a été un long apprentissage et en fonction de votre position hiérarchique et du pays dans lequel vous vivez cela ne sera pas toujours possible bien sûr.

Comment dire NON aux trop longues réunions ?

  • Exigez un agenda de la réunion avec les points à aborder et le temps à dédier à la réunion.
  • Demandez à quelqu’un d’être “le gardien du temps”. Quelqu’un qui recentrera les discussions sur l’agenda de la réunion.
  • Invitez uniquement à la réunion les personnes qui doivent y participer.

Grâce à ces 15 points vous savez désormais un peu mieux à quoi dire NON pour être une célibataire plus heureuse qui va vers l’essentiel. 🙂 A l’image d’une wonder woman, vous avez le pouvoir et êtes au contrôle de votre vie. Profitez-en 😉 Je partagerai dans un prochain article 16 autres choses auxquelles dire NON pour continuer à aller vers l’essentiel et être une femme plus heureuse.

wonder woman

 

Partager l'article
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
Article suivantRead more articles

Cet article a 2 commentaires

  1. Johnny

    Bonjour Sandrine,

    Je tiens juste à t’informer, outre le fait que je ne suis pas d’accord avec ton article, que tu as fais une faute dans ton titre.

    Il n’est pas français.

    Cordialement,
    John.

    1. Sandrine Isenbart

      Bonjour John,

      je vous remercie d’avoir prie le temps de m’informer que le titre de cet article n’est pas français selon vous.
      Avez-vous des suggestions à apporter ?

      J’entends que vous n’êtes pas d’accord avec le contenu de l’article.
      Selon vous pour être une célibataire heureuse il ne faut pas dire non aux 15 éléments que j’ai listé ?
      Pouvez-vous développer votre réflexion ?
      Bien à vous.
      Sandrine

Laisser un commentaire